Retour  

LOVE LANGUAGE

Love Language1

LOVE LANGUAGE

Être à la fois l'Indien et le Cowboy est un défi de taille, mais c'est la seule manière que la chanteuse Anishinaabe Tashiina Buswa voit pour naviguer dans un monde infecté jusqu'à la racine par les idéaux coloniaux. « Indian Cowboy » reprend le vieux trope hollywoodien des Cowboys contre les Indiens et y injecte de la nuance. Grandissant avec un pied dans deux mondes (un où l'identité autochtone est tenue sacrée et un autre où le colonialisme travaille à détruire cette idée), Buswa réfléchit à la dualité de la religion organisée/l'indigénéité, et à rester connecté à sa culture dans un monde conçu pour la détruire. « You want it? You got your Indian Cowboy », chante-t-elle avec exaspération à la fin du morceau, vaincue, mais avec un sens secret et triomphant de battre le système à son propre jeu.

Love Language est le groupe qui joue dans le bar où tous les jeunes du secondaire sont d'une manière ou d'une autre autorisés à entrer dans votre film d'ado des années 90 préféré. En moins d'un an depuis leur premier concert sous un viaduc à Montréal, ils ont emmené leur spectacle énergique (et parfois chaotique) à travers le Canada, partageant les scènes avec Dehd, Ombiigizi, Chad VanGaalen et Julie Doiron. Ils reviennent avec la sortie de « Indian Cowboy », une chanson qui expose toute une vie naviguée à travers la religion organisée et une culture autochtone que les idéaux coloniaux tentent constamment d'éroder.

Bar Le Cha Cha, dimanche 12 mai - Gratuit - 18+

PRÉSENTÉ PAR CISM

Show<br /> à venir